Lettre au Prefet sur les propos de l'Architecte des Bâtiments de France

Publié le par arpsm-busca

Suite aux propos d'Eric Radovitch, Architecte des Bâtiments de France lors de l’interview pour la Dépêche du Midi du lundi 28 mars 2016, nous avons envoyé le courrier ci-dessous au Préfet.,

 

 

Monsieur le Préfet,


Nous avons pris bonne note dans la Dépêche du Midi du lundi 28 mars de l’interview d'Eric Radovitch, Architecte des Bâtiments de France, dans laquelle il évoque notamment, l'avenir de la prison St Michel.

D'abord étonnés par l’absence du regard d'expert sur l'intérêt architectural et urbain de la prison et sur le niveau de protection envisageable, nous avons ensuite été réellement surpris de lire que « Si le projet aboutit, ce pourrait être sur la forme d'une opération mixte privée publique. La création de 500 logements pourrait payer l'opération. Il vaut mieux que ce soient les futurs propriétaires qui payent, plutôt que vous et moi avec nos impôts. »

L'économie politique ne faisant pas, à notre connaissance, partie des prérogatives des Architectes des Bâtiments de France, pourriez vous nous indiquer à quel titre s'exprime ce fonctionnaire d’État dans la presse locale ?

Dans l'attente de votre réponse,

Nous vous prions de croire, Monsieur le Préfet, en l'assurance de nos respectueuses salutations.

Pour l’association,

Le Président

Louis AMBID

Copies pour info : DRAC LRMP

Publié dans asso, prison

Commenter cet article