Lettre à M. J.Luc Moudenc avant la signature du protocole Etat Métropole sur la cession de la Prison St Michel

Publié le par arpsm-busca

 

Avant la signature prochaine d'un protocole d'accord pour la vente par l’État du terrain de la Prison St Michel à la Métropole de Toulouse, nous avons écrit à Monsieur J. Luc Moudenc, au Président de la Métropole et maire de Toulouse pour lui rappeler les souhaits de nos adhérents concernant l'avenir du site de la Prison St Michel et réaffirmés lors de notre Assemblée Générale du 13 février.

Nos adhérents demeurent opposés à la construction d’immeubles qui borderaient la Grande Rue St Michel, ainsi qu’à la conservation même partielle du mur d’enceinte.

Ils attendent la création d’un espace public arboré entre le castelet et l’étoile, ouvert afin que l’étoile soit largement visible, ce qui permettrait d’augmenter l’espace réservé au marché hebdomadaire.

Après la densification de population réalisée dans la Grande Rue St Michel, la mise en place à venir du PLUi-H favorisera l’aménagement d’espaces verts autour de l’étoile, étant entendu que la partie arrière donnant sur la rue Robespierre sera entièrement occupée par l’auditorium.

Toute implantation immobilière supplémentaire aurait pour effet néfaste de réduire l’espace vert autour de l’étoile (autrefois entouré de jardins potagers), ce qui est en totale contradiction avec les propositions du PCAET ( Plan Climat Air Energie Territorial ) de « passer ensemble la vitesse supérieure, » et d’éviter à la métropole une « Augmentation des températures de 2 à 4°C d'ici 2100,  une fréquence accrue des inondations, sécheresses et canicules avec les effets sur la faune et la flore ».

D’autre part, l’éventuel apport financier de la promotion immobilière ne représentera qu’une faible part du financement de la future cité de la musique, ce qui ne réduira pas les réticences des habitants du quartier.

Voir la lettre ci-dessous

Publié dans prison, asso

Commenter cet article