Ex-prison Saint-Michel : la concertation va s'engager à l'automne sur un auditorium non enterré

Publié le par Côté Toulouse

Le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, veut lancer une concertation avec les riverains à l'automne 2016 sur un projet d'auditorium qui ne serait pas enterré, s'il se concrétise.

Depuis le début du mois de mai 2016, il était admis qu’un auditorium sur l’ex-prison Saint-Michel était faisable techniquement.

Vendredi 8 juillet 2016, Jean-Luc Moudenc a fait le point sur le projet précisant que celui-ci « est faisable, sans enterrer le lieux et en ne supprimant qu’une seule des cinq branches de l’étoile de l’ex-prison ».

Les riverains consultés à l’automne

C’est sur cette base-là que le maire compte engager à l’automne une concertation avec les riverains. Concertation qui, selon l’édile, devra être prise en compte par le cahier des charges du futur projet dans le cadre de l’appel d’offres qui sera lancé par l’État.

Cahier des charges qui servira négocier le prix d’achat du foncier auprès de l’État, estimé à 11,5 millions en 2011. Un prix qui pourrait néanmoins être revu à la baisse selon le projet proposé.

Jean-Luc Moudenc ne réduit cependant pas le projet à l’auditorium puisque qu’il proposait durant la campagne, une Étoile de la Musique, qui pourrait notamment recevoir des artistes en résidence et qui s’insèrerait aussi dans un projet urbain imaginé pour l’ensemble de la Grande Rue Saint-Michel.

Publié dans media, prison

Commenter cet article