Avenir de l'ex-prison Saint-Michel à Toulouse : les riverains vont interpeller Jean-Luc Moudenc

Publié le par Côté Toulouse

L'hebdo Côté Toulouse annonce le déplacement de Jean-Luc Moudenc, vendredi 25 mars 2016, pour va inaugurer la nouvelle salle municipale du quartier Saint-Michel. À cette occasion, il va être interpellé sur le devenir de l'ex-prison.

Vendredi 25 mars 2016, le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, se rend dans le quartier Saint-Michel pour inaugurer la nouvelle salle municipale du quartier, l’ancienne chapelle des Lazarides, rénovée ces dernières années et ouverte au public depuis la rentrée de septembre 2015. À cette occasion, il va aussi être interpellé sur le devenir de l’ancienne prison dont on ne sait aujourd’hui ce qu’elle va devenir.

Les riverains ont écrit au maire de Toulouse

Un roman fleuve qui anime le quartier depuis plus de 10 ans mais qui lasse de plus en plus. Les riverains en premier lieu qui ont écrit à Jean-Luc Moudenc au mois de février. Ils lui demandent d’accélérer sur ce dossier.

"Nous demandons que le comité de pilotage sur le projet « castelet » soit réuni aussi rapidement que possible pour que ce projet puisse enfin se concrétiser et que les engagements de la municipalité concernant l’utilisation du site de l’ex-prison (du castelet jusqu’à l’étoile entourée d’espaces verts et réhabilitée en équipement d’intérêt général) se traduisent dans le projet de modification du Plan Local d’Urbanisme de Toulouse Métropole."

Inquiets de ne pas avoir d’informations précises concernant les études lancées sur le projet de l’ex-prison, et surtout aucune réponse de Jean-Luc Moudenc suite à leur lettre, les riverains défendent toujours la réalisation d’un projet de mémoire couplé à la réalisation d’un équipement à vocation multiple sur la partie de l’étoile qui serait sauvegardée.

Dans l’attente de l’étude de faisabilité de l’auditorium

Sur cette partie de l’étoile, c’est dans les prochaines semaines que l’on devrait connaître les résultats de l’étude préalable de faisabilité pour l’implantation d’un auditorium sur le site, l’une des grandes promesses de la campagne de Jean-Luc Moudenc en 2014.

Comme nous l’indiquait en août 2015 le secrétaire général de la préfecture, Thierry Bonnier, il faudra encore attendre quelques mois avant que l’État, propriétaire des bâtiments, lance un appel d’offres dont le résultat devrait être connu à l’automne 2016.

Publié dans media, prison

Commenter cet article