lettre au maire de Toulouse demandant une modification du PLU concernant la Prison St Michel

Publié le par arpsm-busca

lettre au maire de Toulouse demandant une modification du PLU concernant la Prison St Michel

Le Comité de quartier Saint-Michel et l'Association des riverains de la maison d'arrêt Saint-Michel et du Busca ont écrit à Monsieur Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole, au sujet du devenir de l'ex-prison Saint-Michel.

 

Comité de quartier Saint-Michel - 95 grande rue Saint-Michel - 31400 Toulouse

Association des riverains de la maison d'arrêt Saint-Michel et du Busca - 18 rue du Gorp - 31400 Toulouse

 

Jean-Luc Moudenc

Hôtel-de-Ville

Place du Capitole

31000 Toulouse

 

Toulouse, le 12 février 2016

 

Objet : Devenir de l'ex-prison Saint-Michel

 

Copies : associations d'anciens combattants et résistants

 

Monsieur le maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole,

Nous vous demandons à propos de l'ex-prison Saint-Michel :

- que le comité de pilotage sur le projet « castelet » soit réuni aussi rapidement que possible pour que ce projet puisse enfin se concrétiser ;

- que les engagements de la municipalité concernant l'utilisation du site (esplanade autour du « castelet » jusqu'à l' « étoile » entourée d'espaces et réhabilitée en équipement d'intérêt général) se traduisent dans le projet de modification du PLU de Toulouse Métropole, commune de Toulouse.

Concernant le « castelet », à savoir la partie de l'ex-prison Saint-Michel inscrite en 2011 au titre des Monuments historiques (cour d'honneur et les bâtiments qui la bordent dont le castelet d'entrée), l'Etat en a transféré la gestion à la Ville de Toulouse en 2013 pour un usage d'équipement public destiné « notamment à perpétuer la mémoire du site, des événements qui y sont rattachés et à participer à la vie du quartier ». Un comité de pilotage (COPIL) sur ce projet d'équipement dans le « castelet » s'est réuni à plusieurs reprises, rassemblant élus, services, associations de quartier et d'anciens résistants, ainsi que d'autres acteurs concernés. Ce COPIL est arrivé à un large consensus pour la création d'un lieu de mémoire sur la prison Saint-Michel, avec une attention particulière sur la période de la 2nde guerre mondiale et les nombreux résistants incarcérés, dont plusieurs furent exécutés sur place. En octobre 2014, lors de la dernière réunion du COPIL « castelet », la municipalité a confirmé le maintien du projet consensuel en précisant ses fonctions : salle d'exposition permanente (utilisant des technologies modernes interactives), salle d'exposition temporaire, accueil des jeunes, bureaux pour les associations d'anciens résistants le souhaitant, ainsi qu'un espace convivial au rez-de-chaussée où les visiteurs pourraient s'asseoir après une visite et accéder à des ressources sur l'ex-prison Saint-Michel et sur le quartier environnant. De plus, il avait été annoncé qu'un programmiste serait embauché en 2015 pour préciser l'avant-projet de cet équipement. Entre-temps, la nouvelle salle municipale Saint-Michel (capacité d'accueil d'environ 100 personnes), ouverte en septembre 2015, pourrait être utile pour compléter le lieu de mémoire en accueillant des assemblées générales d'associations, des conférences, des débats... en lien avec les thématiques du « castelet ». N'ayant aucune nouvelle de l'avancée du projet mémoriel dans le « castelet » depuis près d'un an et demi, nous vous demandons donc que le COPIL « castelet » soit réuni aussi rapidement que possible pour discuter de l'avancée du projet.

 

Concernant l'ensemble du site de l'ex-prison Saint-Michel, la Ville de Toulouse s'est engagée par une délibération unanime du Conseil municipal du 24 septembre 2010 à acquérir l'ex-prison Saint-Michel, propriété de l'Etat, à un tarif raisonnable. De plus, la municipalité soutient la réalisation d'une esplanade agrandissant le parvis de la station de métro autour du « castelet » jusqu'à l' « étoile » réhabilitée en équipement public entouré d'espaces verts. Ce cahier des charges pour l'aménagement du site de l'ex-prison Saint-Michel n'est pas nouveau, puisqu'il avait déjà été proposé à la Ville de Toulouse par le cabinet Atlante dirigé par Richard Edwards en 2003 et 2006. Il est très largement soutenu par les habitants et usagers du quartier, sans compter qu'en 2011, plus de 17 000 pétitionnaires avaient demandé la réhabilitation de l' « étoile » en équipement public entouré d'espaces verts. Enfin, la Ville examine actuellement avec l'Etat la possibilité d'implanter un auditorium pour l'Orchestre national du Capitole de Toulouse (ONCT) au fond du terrain d'assiette de l'ex-prison Saint-Michel, l'étude préalable de faisabilité étant en cours.

 

Or la collectivité prépare actuellement une modification du Plan local d'urbanisme (PLU) de Toulouse Métropole, commune de Toulouse, qui est l'occasion de traduire les engagements de la municipalité dans la réglementation de l'occupation et de l'utilisation de l'ex-prison Saint-Michel et de son terrain d'assiette, en attendant de connaître la faisabilité du projet d'auditorium pour l'ONCT. Nous vous demandons donc que le projet de modification du PLU comprenne un zonage d'intérêt collectif pour le terrain d'assiette de l'ex-prison Saint-Michel, un emplacement réservé pour la création d'une esplanade en agrandissant le parvis de la station de métro autour du « castelet » jusqu'à l' « étoile », des « espaces verts » autour de l' « étoile » jusqu'aux voies publiques recalibrées pour y améliorer les déplacements en particulier des personnes à mobilité réduite, comme indiqué dans la demande ci-jointe du Comité de quartier Saint-Michel dans le cadre de la concertation sur le projet de modification du PLU. Nous souhaitons aussi que la réponse à ces demandes soit présentée lors de la prochaine réunion publique de la commission du quartier 5.3.

 

Par ailleurs, nous suggérons qu'une fois l'ex-prison Saint-Michel acquise par la Ville de Toulouse, dans l'attente de la réalisation d'un équipement dans l'ensemble de l' « étoile », une aile de détention de l'ex-prison serve aux tournages de films. En effet, plusieurs films ont été tournés dans l'ex-prison Saint-Michel, en particulier les scènes en prison du film Ombline avec Mélanie Thierry réalisé par Stéphane Cazes en 2010. L'architecture particulière des anciennes ailes de détention de la prison Saint-Michel est très demandée pour le tournage de scènes en prison. Mais les équipes de tournage ont très difficilement accès à ce type de prison, en particulier lorsque les lieux sont encore utilisés par le Ministère de la justice. Cela permettrait qu'une aile de l' « étoile » soit remise en état par les équipes de décorateurs, tout en générant des recettes de location à la Ville. Surtout, hors tournages, l'aile en question pourrait servir notamment à des visites en lien avec le lieu de mémoire au « castelet », une solution beaucoup plus intéressante que la reconstitution d'une cellule dans le lieu de mémoire. Il serait aussi possible d'installer le bureau de Toulouse Métropole pour le tournage des films dans l'ex-prison Saint-Michel. Cela contribuerait au rayonnement culturel de la Ville et de la Métropole, tout en suscitant une nouvelle activité dans le quartier en lien avec le projet mémoriel dans le « castelet ». On pourrait même imaginer des projections en plein air dans un des espaces verts autour de l' « étoile ».

 

Enfin, quant à l'étude préalable de faisabilité en cours pour l'implantation d'un auditorium sur ce site ou ailleurs, nous souhaitons qu'à son achèvement, les résultats soient l'objet d'une concertation notamment avec nos associations pour que chacun puisse les apprécier. Nous soulignons que cette étude n'a pas d'incidence sur les demandes précédentes, visant à ce que la Ville puisse acquérir rapidement l'ex-prison Saint-Michel à un prix correspondant aux projets d'équipements d'intérêt général.

 

Dans l'attente de votre réponse, nous vous prions de croire, Monsieur le maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole, à l'expression de nos salutations respectueuses et cordiales.

Guillaume Drijard, Louis Ambid,
Président du Comité de quartier  Saint-Michel

Président de l'Association des riverains de la Maison d'arrêt Saint-Michel et du Busca

                                                                      

P.J. Extrait des demandes du Comité de quartier Saint-Michel pour le projet de modification du PLU, concernant l'ex-prison Saint-Michel (pp. 12-16/22).

Publié dans prison, asso

Commenter cet article