Comment construire un auditorium sous l'ex-prison

Publié le par la Dépêche du Midi

Comment construire un auditorium sous l'ex-prison

La Dépêche du Midi nous informe que la municipalité vient de voter, vendredi 16 octobre 2015, l’étude de faisabilité technique pour l'auditorium annoncée depuis janvier. 10 mois de perdu, alors que les résultats devaient être connus en connus en octobre 2015, en réalité ce n'est que le lancement de la procédure pour cette étude ! (voir La dépêche du 18 février 2015 et 16 mai 2015 )

La mairie de Toulouse lance une étude pour savoir comment construire l'auditorium annoncé et s'il est possible de l'implanter sous la prison Saint-Michel.

Un grand auditorium pour recevoir l'Orchestre du Capitole à l'étroit dans la Halle aux grains, un auditorium semi-enterré qui serait situé sous l'ex-prison Saint-Michel, dans la parcelle située à l'arrière, entre deux branches des bâtiments en étoile. Ce grand projet de la campagne des municipales de Jean-Luc Moudenc avance à petit pas. Annoncée en février, l'étude de faisabilité sur la réalisation de cette infrastructure a été votée vendredi par le conseil municipal qui veut la confier à un cabinet spécialisé.

L'étude comporte deux volets. Il s'agit de déterminer les besoins que l'auditorium dit de nouvelle génération devra satisfaire : sa jauge, son acoustique, ses loges, ses accès… Puis de savoir s'il peut, techniquement et financièrement, être implanté sous la prison, et cela en examinant plusieurs scénarios d'aménagement.

Sokhiev, le parrain

En théorie, l'étude peut affirmer que le projet, qui avait soulevé le scepticisme de l'ancienne majorité, est difficilement réalisable sur ce site avec un budget raisonnable. Mais ce n'est évidemment pas dans cette perspective que se situe la municipalité. «Nous espérons que cela va fonctionner. Pour le moment, je m'adosse aux experts», avance Marie Déqué, conseillère déléguée en charge de l'Orchestre du Capitole, qui indique au passage que de tels équipements «en sous-sol» existent.

En janvier, la mairie a reçu un coup de pouce de la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, qui a accepté de financer «à part égale de la ville», dit-elle, l'étude de faisabilité. Lors du conseil municipal, une demande de subvention a donc été adressée à la Direction régionale des affaires culturelles pour cette étude à 600 000 €. Seule demande de la ministre : que l'opération se fasse «en lien étroit» avec le chef d'orchestre Tugan Sokhiev. Celui-ci fait bien partie du comité de pilotage formé par le Capitole. «C'est le parrain inspiré du projet», souligne Marie Déqué.

Quel est le calendrier ? L'élue évoque une durée de «sept à huit mois» pour l'étude laquelle sera suivie d'autres. L'horizon de deux mandats a été avancé par le maire pour la réalisation. Marie Déqué ne s'avance pas plus mais aimerait «que quelque chose commence avant la fin de ce mandat».

Le dossier est complexe : l'État doit d'abord vendre l'ex-prison. Sollicitée, la préfecture a précisé hier que le cahier des charges de la vente serait conditionné par les conclusions de l'étude de faisabilité.

Le chiffre : 1 900

places> Grand auditorium. Pendant les municipales, un projet à 1 600 places était évoqué. Aujourd'hui, Marie Déqué avance la nécessité de 1900 à 2000 places pour cet auditorium nouvelle génération. La Halle aux grains n'offre que 1 700 «bonnes» places.

Comment construire un auditorium sous l'ex-prison

Castelet : les études terminées

Si le sort des bâtiments en étoile qui forme l'essentiel de l'ex-prison Saint Michel est encore en suspens, celui du Castelet, ce petit espace en forme de château situé à l'entrée de l'édifice, qui comprend une cour d'honneur, des locaux et deux tours, est en principe fixé. En 2013, la ville en a récupéré l'usage grâce à un bail emphytéotique signé avec l'État. L'objectif, poursuivi lors du changement de municipalité en 2014, est de faire de ce haut lieu de la Résistance toulousaine un lieu de mémoire. «Le Castelet deviendra un Mémorial», avait confirmé le maire, Jean-Luc Moudenc, lors du 70e anniversaire de la Libération de Toulouse, le 19 août 2014. L'hiver dernier, des travaux ont été entrepris sur les toitures. Les études sur le contenu du lieu (mémorial et salles pour les associations) sont terminées. Un chef de projet pourrait être nommé prochainement.

« L'étude est là pour nous donner les clés et dire si c'est possible ou pas. Je souhaite sincèrement que ça le soit. »

Marie Déqué, conseillère municipale déléguée aux musiques, à l'Orchestre national du Capitole et au Théâtre du Capitole

Publié dans media, prison

Commenter cet article