Prison Saint-Michel : les attentes des riverains

Publié le par La Dépêche du Midi

Prison Saint-Michel : les attentes des riverains

L'association des riverains de la prison a changé de nom. Elle vient d'organiser son assemblée générale annuelle et s'appelle désormais «Association des riverains de la maison d'arrêt Saint-Michel et du Busca». Plusieurs points forts étaient inscrits à l'ordre du jour, parmi lesquels l'avenir de la prison et le devenir de la place du Busca. Cette dernière doit faire l'objet de travaux d'aménagement. Sophia Belkacem, maire déléguée du quartier, entend présenter dans les prochains jours deux projets à ce propos. L'association souhaite vivement la mise en place d'un stationnement réglementé sur cette place, dont le centre est occupé par des voitures en stationnement qui gênent le passage des bus. Elle espère aussi des mesures sur la vitesse des véhicules : limitation à 30 km/h avenue Victor Ségoffin, création d'emplacements de stationnements pour handicapés. Sophia Belkacem a annoncé sa volonté d'écouter les demandes formulées par les riverains. Le second dossier qui préoccupe ces derniers depuis des années, c'est celui de la prison. «Nous avons toujours souhaité l'émergence d'un projet culturel sur place», souligne Louis Ambid, l'un des membres les plus anciens de l'association. À ce titre, le projet de Jean-Luc Moudenc et de Marie Déqué, conseiller déléguée à la culture, de construire un grand auditorium semi-enterré séduit. La perspective d'abattre les murs d'enceinte de la prison pour y aménager des espaces verts convient parfaitement à l'association. Reste à lever les nombreuses inconnues qui pèsent sur le dossier, et dont les aspects financiers seront décisifs. «On en saura davantage en juin» estime Louis Ambid, confiant.

Pierre Estourne

Publié dans media

Commenter cet article