Toulouse : le maire envisage la construction d'un grand auditorium

Publié le par France Musique

Toulouse : le maire envisage la construction d'un grand auditorium

L'entrée principale de l'ancienne prison Saint-Michel de Toulouse fermée définitivement en 2009 et classée aux monuments historiques en 2011. (DR)

Alors que l'Orchestre du Capitole présentait sa saison 2014/2015, Jean-Luc Moudenc, le maire de Toulouse a évoqué l'idée de tranformer l'ancienne prison Saint-Michel en auditorium semi-enterré.

Le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc (UMP) va lancer une "étude technique approfondie" sur la faisabilité d'un grand auditorium "semi-enterré" sous l'ex-prison Saint-Michel de Toulouse qui respecterait l'architecture en étoile de cet édifice du 19e siècle.

Lors de la présentation de la saison 2014-2015 de l'orchestre du Capitole, M. Moudenc a précisé à l'AFP qu'il comptait "avoir pour Noël un début de dossier sérieux pour discuter avec l'orchestre puis aller voir l'Etat". Le maire a toutefois souligné que la réalisation d'un tel projet "de 1.600 à 2.000 places" ne pourrait être achevé que "lors d'un deuxième mandat" à partir de 2020, car les "collectivités territoriales vont connaître des contraintes financières jamais vues avec des réduction drastiques des dotations de l'Etat".

L'avenir de l'ancienne prison, désaffectée en 2009, a été un des sujets polémiques de la campagne des municipales qui a opposé M. Moudenc au maire sortant socialiste Pierre Cohen. M. Cohen souhaitait réaliser un auditorium d'au moins 2.000 places dans un autre quartier. Il privilégiait l'arrivée de l'école supérieure de commerce de Toulouse dans l'ex-prison dont le comité de quartier et les élus de tous bords demandent en vain, depuis des années, le classement aux monuments historiques.

L'Etat n'a protégé qu'une petite partie du site, le castelet d'entrée et la cour d'honneur, qui rappelle l'exécution en ces lieux de nombreux membres de la résistance française. Sous le mandat de M. Cohen, l'Etat a proposé à la mairie de lui céder les bâtiments principaux pour 11,3 millions, ce qu'elle a jugé inabordable.

Toulouse : le maire envisage la construction d'un grand auditorium

Vue satellite de l'ancienne prison Saint-Michel de Toulouse avec sa construction en étoile, l'auditorium serait semi-enterré en s'adossant à l'un des branches. (© Google Maps)

Pour M. Moudenc "la construction d'un grand auditorium semi-enterré est une perspective de nature à magnifier le lieu". Le nouveau maire a indiqué que "ce qui était une simple idée" avancée dans la campagne "liait moralement" la nouvelle équipe mais "nécessitait maintenant une étude technique approfondie pour peaufiner le projet avec les musiciens et aller voir l'Etat, les ministères de la Culture, de la Justice et du Budget avec des arguments sérieux".

La salle semi-enterrée pourrait s'adosser à l'une des branches de l'étoile, selon son équipe. "Il y a des précédents de par le monde", a assuré M. Moudenc. Quant au chef de l'orchestre national du Capitole, Tugan Sokhiev, il s'est contenté de déclarer lundi: "Je n'ai encore jamais eu l'expérience de jouer en sous-sol, mais je n'ai jamais fait de commentaire ou donné une appréciation positive ou négative à ce sujet".

Interviewé par La Dépêche, le violoniste Yves Sapir, délégué syndical de l'Orchestre du Capitole, déclare s'en réjouir. "Pour que le projet soit une réussite, nous souhaitons que s'ouvre un espace de dialogue sans interdit ni tabou. L'idée d'un auditorium est peut-être une opportunité pour une ville qui a l'ambition d'être une métropole européenne", a t-il expliqué.

Pour l'instant, l'orchestre toulousain continuera d'être accueilli à la Halle aux Grains, salle "dénichée" il y a quarante ans par Michel Plasson.

Avec AFP

Publié dans media, prison

Commenter cet article